Ant-Man : Petit, mais Costaud !

Ant-Man, dans les comics, c’est avant tout Henry « Hank » Pym, éminent scientifique, inventeur touche à tout et créateur de la Particule Pym, qui a la particularité de faire rétrécir ou grandir. Il a aussi créé Ultron, une intelligence artificielle dont le but était de l’aider dans ses travaux… mais nous savons tous que ce n’était pas l’une de ses meilleures idées !
Et, à l’instar de nombreux super-héros de Marvel, Hank Pym a été créé par Stan Lee et Jack Kirby, en janvier 1962, dans Tales of Astonish #27… le début d’une longue carrière pour Ant-Man, même si le porteur de l’uniforme a souvent changé.

TROIS PETITES FOURMIS

RASSEMBLEMENT !

93101-112474-hank-pymHank Pym est donc le premier Ant-Man. Découvrant par accident sa Particule Pym, il se retrouve miniaturisé au milieu d’une fourmilière dont il s’échappe avec beaucoup de chance. Utilisant son invention pour devenir un super-héros, il croise la route d’autres formidables personnages, comme Thor, Iron Man et Hulk, avec qui il décide de monter un petit groupe de super-héros… les Avengers sont nés ! Il entrainera aussi rapidement sa femme, Janet Van Dyne sous l’identité de la Guêpe, dans ses aventures en lui confectionnant un costume lui permettant de rétrécir, de voler et de lancer des dards électriques. Pour compléter leurs tenues, Pym confectionne des casques leur donnant la possibilité de communiquer avec les insectes et de contrôler les fourmis.

Cependant, Stan Lee aimait avoir des personnages tout en nuances de gris… Si Stark était alcoolique et Banner torturé par la sauvagerie de son alter-égo, Pym, lui, présentait des troubles psychologiques, conséquence de l’utilisation de ses Particules pour changer de taille. Son instabilité se reflètera dans les différentes identités super-héroïques qu’il adoptera mais, surtout, dans sa vie de couple très tumultueuse et souvent au bord de la rupture. Pym laissera donc le costume d’Ant-Man de côté mais quelqu’un d’autre s’empressera de l’endosser…

RECONVERSION

tumblr_moi6o4SySY1qdgq4co1_500Au printemps 1979, Marvel est dans une phase de modernisation de ses histoires et de nouveaux personnages font leur apparition, soit pour remplacer les anciens soit pour les suppléer. Scott Lang fait partie du lot… Créé par David Micheline et John Byrne, Lang est, au départ, un électricien de Stark International et père d’une charmante petite Cassie… dont la santé est malheureusement défaillante. Afin de pouvoir sauver sa fille, Lang doit secourir le seul médecin capable de la soigner, prisonnier de Cross Technological Enterprises. Nécessité faisant loi, il volera le costume d’Ant-Man et les Particules Pym pour arriver à ses fins.
Toutefois, Hank Pym n’en prendra pas ombrage et jugera que les actions de Lang le rendent digne de porter l’uniforme et le nom de l’Homme Fourmi ! Il en sera d’ailleurs la plus longue incarnation.

La carrière super-héroïque de Lang n’en est pas moins chaotique… Il intégrera plusieurs équipes comme les 4 Fantastiques, Hero for Hire (avec Luke Cage et Iron Fist) ou, encore, les Avengers. Il sera définitivement consacré parmi les plus grand héros de Marvel en mourant… puis en ressuscitant (chez Marvel, on n’est pas un « grand » super-héros si on n’est pas mort au moins une fois !!). Ce drame marqua énormément sa fille, Cassandra. En effet, elle s’enfuit de la maison de sa mère pour rejoindre un groupe d’ados fugitifs (tous « enfant de… ») avant d’intégrer les Young Avengers sous l’identité de Stature, utilisant les particules Pym pour devenir une géante !

REDEMPTION

Suite à la mort de Scott Lang, c’est un personnage beaucoup moins recommandable qui endosse le costume d’Ant-Man : Eric O’Grady, soldat du SHIELD, sans beaucoup de morale et de grandes aptitudes au mensonge, à la traîtrise et au vol… dans un intérêt purement personnel ! C’est d’ailleurs dans ce but qu’il déroba l’uniforme créé par Pym afin d’améliorer son quotidien.
Créé en 2006 par Robert Kirkman (auteur de Walking Dead), l’auteur nous offre un « héros » borderline comme il les aime, où chacune de ses « bonnes » actions sera irrémédiablement liée à une mauvaise. Le personnage gardera cette ligne de conduite quasiment jusqu’au bout, mais, curieusement, il put intégrer différentes super-équipes.

ant_man_Br

Après une petite série en solo (Irredeemable Ant-Man, 12 épisodes), il entama sa carrière de « super-héros » dans l’Initiative, organisation gouvernementale pour cadrer et préparer les super-humains, créée peu de temps avant Civil War. Après s’être distingué dans la guerre contre les Skrulls, il intégra les Thunderbolts, une équipe dont les motivations ont souvent été obscures, notamment sous la houlette de Norman Osborn ! Toutefois, cette expérience permit à O’Grady de reconsidérer ses choix de vie. Steve Rogers, alors directeur du SHIELD, considéra que le nouvel Ant-Man avait la capacité d’être un homme meilleur et lui offrit une place parmi ses Secret Avengers. Choix qu’il ne regretta pas car O’Grady sembla avoir réellement fait pénitence… Toutefois, sa rédemption fût de courte durée. Lors d’une des dernières missions des Secret Avengers, O’Grady fût tué, laissant définitivement l’identité d’Ant-Man à Scott Lang.

HANK PYM : GENIE, SUPER-HEROS ET TROUBLES MENTAUX…

Hank_pym_1Hank Pym, tout le monde le sait, c’est un génie… au point qu’il invente tout un tas de choses. Mais le monde en retiendra notamment deux : les Particules Pym et Ultron. Les Particules Pym c’est ce qui permet aux lecteurs du Tales of Astonish #27 de janvier 1962 de découvrir ce nouveau personnage créé par Stan Lee. L’auteur, au vu du succès, en fera vite un super-héros et Pym retrouve les pages du Tales of Astonish #35 avec, cette fois, le costume d’Ant-Man. Jusqu’en juin 1963, il reste la vedette de la revue et il se voit affublé d’une petite amie, Janet Van Dyne, alias la Guêpe. En Septembre de la même année, Stan Lee et Jack Kirby créent les Avengers, dont le jeune couple rétrécisseur devient fondateur.
Toutefois, un héros Marvel n’est jamais un héros lisse. Pym commence à montrer des troubles de la personnalité et l’un des symptômes est un changement constant des identités de super-héros. En effet, alors que le personnage continue ses aventures dans Tales to Astonish, il endosse, dans le numéro 49 de novembre 1963, le costume de Giant-Man, un géant de 3,7 m. Parallèlement, le couple Pym / Van Dyne connaît quelques difficultés… disputes, violence conjugale, séparations, réconciliations… ce n’est pas tout rose !
3531707785387500Nouvelle identité : Pym retourne chez les Avengers après une courte période d’absence sous le pseudonyme de Goliath (Avengers #28, mai 1966). Cette fois, il devient littéralement gigantesque (plusieurs mètres de haut), faisant aussi grimper sa tension mentale. En plus de son instabilité émotionnelle, Pym manque cruellement de confiance en lui, en venant même à orchestrer des attaques contre les Avengers pour prouver sa compétence au combat ! Une quatrième identité, celle de Yellowjacket (Avengers #59, décembre 1968), achèvera d’inquiéter ses amis. Pym découvre que l’utilisation abusive des Particules Pym influence sur sa santé mentale et décide d’abandonner le costume. Il rejoint les West Coast Avengers comme scientifique et inventeur (West Coast Avengers vol. 2 #21, juin 1987), utilisant ses Particules pour réduire tout un tas de gadgets utiles dans les combats. Ce n’est que 10 ans plus tard qu’il reprendra le costume de Giant-Man dans Avengers vol. 3 #1 (février 1998). Il adoptera une dernière nouvelle identité à la mort (éphémère) de Janet, celle de la Guêpe.
Aujourd’hui, Pym semble plus stable et utilise ses différentes identités selon les besoins de ses missions… Mais ne dit-on pas qu’il faut toujours se méfier de l’eau qui dort !?!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *